IRM Mammaire

L’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) est un examen qui utilise un champ électromagnétique, et non des rayons X. Il n’y a donc aucune irradiation durant cet examen.

L’IRM vient en complément de l’échographie et de la mammographie.Elle est réalisée par un(e) manipulateur(rice) et le radiologue spécialisé interprète les images.

A l’institut du sein CAPSEIN nous disposons d’une IRM 3T.
C’est une IRM dernière génération avec un très haut champ de 3 Teslas qui nous permet d’avoir une résolution spatiale optimisée en utilisant des matrices plus élevées et en réduisant l’épaisseur de coupes. Cette meilleure résolution spatiale facilite l’analyse morphologique et améliore la caractérisation des lésions mammaires. Nous gagnons en qualité tout en réduisant les temps d’examens.

Quand une IRM Mammaire est-elle effectuée ?

L’IRM du sein ne remplace pas la mammographie ni l’échographie mammaire. Elle ne constitue pas un examen systématique du diagnostic du cancer du sein. Il s’agit d’un outil supplémentaire qu’on emploie parfois :

  • Pour faire la différence entre une anomalie bénigne et une anomalie cancéreuse dans le cadre du dépistage des femmes à haut risque de cancer du sein.
  • Lorsque l’imagerie standard (mammographie ou échographie) ne permet pas de conclure avec certitude à l’absence de malignité.
  • Dans le cadre du bilan d’extension.
  • Pour évaluer la réponse aux thérapeutiques (chimiothérapie).
  • A la recherche de récidive locale après la chirurgie conservatrice.
  • Pour vérifier l’état d’implants mammaires, en particulier si on croit qu’il y a eu rupture.

Contre-indication à l’IRM : à signaler au manipulateur

Lors de la prise de rendez-vous nous nous vous poserons les questions nécessaires pour éliminer toute contre-indication.

Lors de votre prise en charge dans le service, nous vérifierons ensemble le questionnaire que vous aurez rempli au préalable.

Nous vérifierons notamment l’absence de :

  • Corps étranger métallique oculaire
  • Pacemaker, neurostimulateur, implant cochléaire
  • Valve cardiaque mécanique
  • Tatouages très récents

Les prothèses médicales (hanches, genoux, autres…) ne constituent pas une contre-indication à la réalisation de l’examen.

Contre-indication à l’injection de gadolinium :

  • Insuffisance rénale sévère
  • Grossesse
  • Allergie au gadolinium
    Un questionnaire vous sera remis avant l’examen.

Déroulement de l’examen

Lors de votre rendez-vous à l’IRM vous devez ramener vos anciens examens en rapport (IRM, mammographies et échographies).Ceci permettra au médecin radiologue d’avoir le plus de renseignements possible pour son interprétation.

  • l’IRM doit idéalement être effectuée dans les 15 premiers  jours du cycle menstruel.
  • Il n’est pas nécessaire d’être à jeun.
  • Avant l’examen nous vous demanderons d’enlever tous les objets métalliques, la montre, le soutien-gorge.
  • Nous vous poserons une voie veineuse au niveau de l’avant bras afin d’injecter le produit de contraste.
  • Vous êtes ensuite allongée sur le ventre dans la machine, en blouse, parfaitement immobile pour que les images soient les plus nettes possibles.
  • Notre IRM 3T possède une largeur suffisante pour vous assurer un confort d’examen optimal et nous vous mettons un casque anti-bruit.
  • L’examen dure environ 20 minutes et vous pouvez à tout moment parler avec les manipulateurs en cas de besoin.
  • L’injection du produit de contraste en intraveineux est indispensable pour l’analyse du sein (elle n’est pas nécessaire pour l’analyse uniquement des prothèses).

Résultats

Rassurez-vous, toutes les anomalies détectées par le radiologue sur une IRM mammaire ne sont pas cancéreuses! Cet  examen particulièrement sensible détecte également des lésions bénignes.

Suite à votre IRM le radiologue peut être amené à demander des examens complémentaires :

Une échographie ciblée pour caractériser une image visualisée en IRM (+/-biopsie)

Une mammographie avec des clichés agrandis.

Vos résultats (images et compte rendu) seront disponibles sur un portail de diffusion PACSonWEB. Ceci permettra à vous et à votre médecin prescripteur de consulter vos résultats directement sur un ordinateur via un lien web. Ceci permet aussi de partager votre examen de façon sécurisée avec un autre spécialiste et d’avoir un avis complémentaire par exemple.

Une équipe bienveillante pour vous accueillir !